C’est quoi le droit pénal ?

La criminalité étant présente dans toutes les sociétés, impossible de ne pas avoir recours au droit pénal. Pourtant, de nombreuses personnes ne comprennent pas le sens exact de cette notion. Voici les principes, et dans quel cas il est nécessaire de faire appel au droit pénal.

Les principes du droit pénal

Le droit pénal est une branche du droit auquel on est confronté au quotidien, sans toujours le savoir. Comme son nom l’indique, il concerne tout ce qui est en rapport avec le crime et la justice. En gros, c’est tout ce qui concerne les infractions. Que celle-ci soit grave ou non. Mais pour qu’un délit soit puni, il faut qu’un texte légal le prévoie.

Plus précisément, c’est dans cette branche du droit que sont regroupés les procès, les condamnations, etc. Ainsi, c’est uniquement cette forme de droit qui permet de juger une personne sur les actes qu’elle a commis. 

Les deux branches du droit pénal

D’un point de vue juridique, il existe deux grandes distinctions du droit pénal. D’un côté, il y a le droit pénal « général ». De l’autre côté, il y a celui considéré comme étant « spécial ».

Dans le premier cas, il s’agit tout simplement des principes et des règles de bases. Comme les définitions d’une infraction, la responsabilité pénale ou bien comment appliquer la loi pénale. Pour faire simple, il s’agit des généralités de cette branche du droit.

Concernant le droit pénal spécial, c’est une étude plus approfondie des infractions. C’est-à-dire l’ensemble des caractéristiques et des sanctions liées à chacune des infractions, une à une. Ainsi, c’est cette catégorie qui permet de comprendre toutes les infractions. Qu’il s’agisse d’un meurtre ou d’un vol.

Les infractions prévues par la loi

Parmi les infractions les plus communes, il y a le vol. Qualifier comme étant une soustraction frauduleuse de la chose d’autrui, le vol est passible de plusieurs années de prison. L’auteur est également condamné à payer une amende assez élevée.

Mais cela concerne uniquement le vol sans circonstances aggravantes. Dans ce dernier cas, une personne ayant commis un vol aggravé subira des peines plus lourdes.

La loi punit également tout type de harcèlement. Qu’il soit sexuel, moral, scolaire ou encore téléphonique. La sanction se résume à deux ans de prison, et une amende selon le cas.

Ensuite, il y a les cas d’escroquerie, une technique qui consiste à tromper une personne. Une manœuvre frauduleuse, avec l’usage d’un faux document ou d’un faux nom. Tout ça dans le but de soustraire une chose ou une information. Dans le même genre, l’abus de confiance est passible de sanction pénale.

Les infractions et les délits les plus graves concernent les homicides. Que celle-ci soit volontaire ou non, l’homicide est gravement sanctionné par le droit pénal.

Quelles sont les obligations posées dans le contrat de travail ?
Les principales branches du droit des affaires